De l’instinct de mimétisme

Cette fois, je suis bien malade et pas qu’un petit peu on va dire… J’ai le nez qui coule, la gorge en feu et puis beh je n’ai plus de voix. Je parle comme ça : euh, ah beh non, je ne parle pas : je chuchotte.

Oui-oui, je chuchotte et si je peux éviter, beh je ne parle même pas, car chuchotter ça fait mal à la gorge aussi.

Donc, je vais chez le docteur, et elle me demande pourquoi je viens la voir : je commence à chuchotter tant bien que mal mon soucis. Mais à peine commencé, elle me dit « Non, non, je vois très bien pourquoi vous venez me voir, ne dites pas plus ». « Ok, pas de soucis », lol ! J’aime les personnes compréhensives ^^

Ensuite, je vais à la pharmacie chercher mes médocs, et je chuchotte un « Bonjour » en réponse au joyeux « Bonjour » de la pharmacienne. Quand elle me demande si je veux les dolipranes en cachet ou à dissoudre, je lui chuchotte « A avaler, merci » et elle me chuchotte « Très bien, et pour le spray nasal, petit ou grand format? ». Puis « Oula, je me mets à vous parler comme vous », hihi ^^

balade-dordogne

Mais ce ne fut pas la seule à me faire le coup du : tu chuchottes, alors pour faire comme toi, sans m’en rendre compte, je me mets à chuchotter aussi, trop marrant.

Genre, une copine en cours, je lui racontais un truc, en chuchottant, toujours (pas facile) et la voilà pas qui se met à me répondre en chuchottant, LOL ! j’adore 😉

Et sinon, au supermarché, ça marche pas, et même pire, les caissières croient que je ne suis pas polie et que je ne leur dit pas « bonjour », alors que si, si… Allez, dans quelques jours je pourrais chanter à nouveau ^^

 

About the author