Des poules et des oeufs bio en bas de mon immeuble

Les oeufs c’est super bon, en omelette, à la coque, brouillés ou juste au plat. Personnellement j’en consomme une boite par semaine environ, des bio, donc tamponnés avec le code 0 sur la coquille (code 0 = oeuf bio).

L’initiative a été prise dans certaines villes par des amoureux des produits frais, du bio et de l’auto suffisance alimentaire (comprendre être capable de se nourrir seul sans dépendre d’un magasin) de créer des poulaillers urbains.

oeufs

Mais qu’est ce que c’est que cette bête là? Ce sont des poulaillers (comme à la ferme) de très petite taille composés de quelquespoules pondeuses, voir d’une seule. On les retrouve dans un fond de jardin, dans une arrière cours, ou même sur un balcon, et ce qui est génial c’est qu’on peut nourrir les poulettes (oui, parce que les garçons poules, les coqs donc, ça ne pond pas…) avec des épluchures ou des morceaux de pain secs ! Certaines personnes, vivants dans des immeubles et possédant un mini poulailler en commun au pied de celui ci, s’organisent même pour nourrir les volatiles à tour de rôle et se répartir les oeufs.

Braves bêtes qui ont un double usage (fabricants d’oeufs et composteurs sur pattes), voir triple si on les mange après… Oui bon je sais c’est méchant. Mais c’est bon un poulet au four avec du jus et des herbes aromatiques, mmmmmh…

oeuf

Et donc le truc super sympas lorsqu’il nous manque un oeuf pour faire un gâteau, c’est de pouvoir descendre juste en bas de chez soi, ou d’aller sur sa terrasse et d’aller récupérer l’objet tant convoité qui traine sous la poule (ou pas loin, des fois elle le laisse tranquille quand même ce petiot).

En plus ça peut faire un animal de compagnie pour les gnomes, quoi que je ne suis pas certaines que ce soient des bestioles très affectueuses… Le truc hyper sympas, en dehors des odeurs et des excréments, c’est que ça fait un côté très nature (très agricole, très ferme même on peut le dire) et qu’ainsi on ne manquera pas de se faire de nouveaux amis (qui viendront vous gratter des oeufs ou admirer les poussins avec les enfants).

poulailler

Conclusionla poule est donc un animal qui permet de rester sociable. Et de ne pas mourir de faim. Moi je valide.

Pour se procurer des poulaillers en mini format, compter 243€ pour le modèle Cocot’home.

 


About the author