Pôle Emploi : le rendez-vous des 4 mois…c’est folichon !

Il y a quelques temps, je vous racontais comment se passait le 1er rendez-vous, lorsque tu te ré-inscris à Pôle Emploi. Là, 4 mois plus tard, bam, re-rendez-vous. 

Bonjour madame de pôle emploi. Non, toujours pas trouvé de boulot. Oui, je cherche. Oui-oui beaucoup. Non, je n’ai pas fait de petite feuille avec un tableau avec les noms, adresse, numéro de téléphone des entreprises. Oui j’aurais du. Je vous ai amené mes lettres de refus. Ah bon, pas besoin de vous les montrer (ça vallait le coup que je fasse chier les entreprises pour qu’elles mes les envoient). Merci, oui, je complèterais la feuille-tableau que vous me donnez, pour noter tout ce que vous voulez.

Oui on va regarder ensemble les offres sur le site de pôle emploi. Pour cette offre ils recherchent quelqu’un qui parle allemand. Non, je ne parle pas bien allemand, ah ok, vous postulez quand même pour moi. Ok (elle postule pour moi ! alors que de toute façon je ne corresponds pas). Ah oui, cette offre est intéressante, mais elle est à plus de 30 min de route, lorsqu’il n’y a pas de bouchons (tous les matins il y en a). Ah ok, vous postulez, d’accord… Et là cette offre, payée que dalle. Non, j’ai fais des études supérieures, je peux prétendre à un salaire bien supérieur. Ah ok, vous avez postulé….aargh ! ******* !

Oui, ok re-rendez-vous dans 1 mois. Ah non, dans 3 semaines et demi. Ok. Oui-oui je cherche. Oui, 8h par jour. Non, je ne me décourage pas. Oui, je sais que si je ne trouve pas ça fera un trou dans mon cv. Oui je sais que si je ne cherche pas assez, je serais radiée. Oui, merci, au revoir.

Aaaaaaah, 1 heure plus tard, dehors, enfin ! <3

Bon courage les enfants, c’est tout une épreuve que de se rendre à ses rendez-vous !

Pour ma part, je ne retournerais pas dans ces locaux vraiment pas propres, m’asseoir sur ces chaises en tissu vraiment tâché et pas clean du tout. A attendre de voir votre tronche arriver pour me chercher, pour me scrutter comme si j’étais bizarre et que faisais exprès de ne pas trouver de boulot. Et oui, car depuis j’ai re-trouvé un emploi et ça vous en a bouché un coin, tellement que pendant quelques secondes vous avez beugé. Bye bye madame, je n’envie pas votre boulot !

About the author