Home Miam miam Whoopies for ever…

Whoopies for ever…

er

Je suis très, mais vraiment trèèèèèès gourmande. Les macarons, j’adore ça, les muffins (aux myrtilles de chez Karl !) encore plus et les brownies c’est le top, avec leur moelleux et leur fondant extrême…(rhaaaaa, j’en veux !!) Mais le sujet du jour n’est pas les brownies, mais les whoppies.

C’est quoi un whoopie ? Il y a encore quelques jours, j’aurais dit que c’est un petit animal en peluche ou une nouvelle drogue à la mode. Mais non, que néni, ce n’est point du tout ça môsieur mamzelle, les whoopies ce sont des gourmandises (si, si, du moment où c’est bon, sucré, petit et que j’en raffole, ça se nomme comme ça) à moitié cupcake à moitié macaron, sans être l’un ou l’autre pour autant.

mmmh

Ca a l’apparence d’un macaron (si, si, même si les pros diront que « non, tu vois… » Si, ça a l’apparence d’un macaron, point.) mais comme la coque est toute moelleuse, ça n’en est pas un et par contre on le décore comme un cupcake, ou presque, ça c’est top (âme créatrice, reviens en moi…).

Un dessus moelleux comme un gâteau génoisé (enfin je le décrirais comme ça), l’intérieur garni de crème au beurre, de ganache au chocolat, de crème de chamallow ou de potiron (oui c’est bizarre, mais ça vient des USA alors c’est IN) et on fond pour ces trop mignonnes créations qu’on peut acheter ou réaliser soi même.

er

Bon moi, je ne réalise que des recettes simples ou que j’ai assez ratées pour les réussir à force. Ayant déjà essayé 4 fois de faire des macarons sans succès (ils étaient beaux tout roses… mais les ronds de pâte n’ont jamais gonflé et le rose a viré au crème rosé pas beau tendance marron « je commence à cramer ») je ne tenterais pas de faire des whoopies donc.

A l’origine les whoppies pies ressemblaient en taille à une petite assiette collée à une autre par un paquet de crème (oula, ça donne envie…mais n’oublions pas de quelle origine est ce mignon nouveau venu), puis ils ont évolués pour se faire plus mignons, pratiques à manger (pour notre hyper plus grand plaisir) et aussi pour concurrencer le macaron et le cupcake, j’en suis certaine et je crie d’ailleurs au complot !! Mais lui pardonne aussitôt.

whoopies

Crédits & copyright: Wyemji by Flickr

Previous articleNoel c’est dans 7 semaines mais c’est déjà dans les magasins
Next articleCollecte de vêtements à La Halle = bons d’achats !

10 COMMENTS

  1. Tout comme toi, je suis très gourmande et tout comme toi, je suis incapable de réussir des macarons alors les whoopies, je ne tente même pas !

    • Lool, je n’imagine même pas… Quoi que le soucis sur les macarons est la coque (pour moi, je n’arrive jamais à la faire) et là elle est comme une génoise un peu, donc peu être légèrement plus facile à faire, à voir… J’espère en trouver rapidement dans mon salon de thé, bonne journée, biz biz

      Clara

    • Il y a plein de recettes je vois, si tu en trouves une de bonne et que tu veux faire partager… Bonne journée, à bientôt

      Clara

  2. j’en mangerais bien un ou deux voir trois ou quatre … , mon plus grand défaut la gourmandise et ne sais jamais m’arrêter !!!!

    Je ne sais pas les faire non plus sauf en pâte fimo et eux ils ne se mangent pas !!!!!!!!! ! bisous

    • Lool, moi aussi, il faut juste que j’en trouve, je ne sais pas où en acheter… Si j’en commande j’ai peur de les recevoir tout secs, dur la vie 😉 Moi aussi je suis trèèès gourmande et l’heure du gouter est chaque jour attendue avec impatience, d’ailleurs aujourd’hui j’avais un peu d’avance et viens de le terminer… Merci pour ton gentil petit mot, bonne après midi, biz biz

      Clara

  3. En fait les whoopies sont vachement plus faciles à réaliser que les macarons, et pour cause ! Au contraire des macarons les whoopies n’ont pas la fameuse petite colerette qui est si difficile à obtenir sur le macaron.

    Pour réussir des macarons il ne faut pas oublier les astuces suivantes :

    1 ajouter un demi-blanc d’oeuf à l’appareil final pour assouplir.

    2 Laisser croûter 30mn les plaques de macarons avant de les mettre au four

    3 Placer 1 voire 2 plaques à pâtisserie sous celle où se trouve la fournée de macaron…

    (on peut aussi à mi cuisson, ouvrir et fermer la porte du four très rapidement
    selon Pierre Hermé)

    A vos fourneaux donc….

    • Merci beaucoup pour cette recette qui a l’air facile à réaliser, mais je ne suis pas très douée en matières de petits desserts, j’ai déjà essayé de faire des macarons 4 fois et ce fut la cata totale, mais j’essaierais de faire selon vos écrits.

Répondre à Unmonde-montagnes Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here