Bourjois et son vernis 1 seconde, ben voilà quoi, c’est pas ça qui est ça…

Les vernis, encore, toujours, j’adore ça depuis que je suis entrée à la petite école (la première fois que j’en ai mis j’avais 8 ans, couleur verte pomme, yep, la classe quoi, mais une classe avant gardiste !) et puis c’est tout. J’ai commencé avec des vernis L’Oréal et des vernis Bourjois,et à l’époque ça m’allait.

Puis j’ai découvert les vernis Sephora, et ça m’allait, j’ai donc délaissé les autres. Mais depuis plusieurs années que j’ai découvert les vernis Chanel, ceux qui sont tout carrés, je ne jure que par eux, pour moi ils sont le BEST. Mais depuis des semaines, j’ai fais des écarts: j’ai eu des vernis La Roche Posay, très sympa et puis un vernis Bourjois, là c’est autre chose.

bourjois-1-seconde-vernis-9

(Ci dessus: sans vernis)

bourjois-1-seconde-vernis-1

(Ci dessus: avec 1 couche de vernis 1 seconde de Bourjois)

bourjois-1-seconde-vernis-3

(Ci dessus: avec 1 couche de vernis. On voit bien que ce n’est pas uniforme…)

bourjois-1-seconde-vernis-6

(Ci dessus: et on continue avec cette photo d’1 couche de vernis, encore toujours, ce n’est pas uniforme)

A force de le voir sur la blogo, j’ai eu envie d’essayer ces belles couleurs, et puis ce fameux pinceaux qui promet une manucure de pro. Donc direction mon Simply Market, hop le rayon beauté, hop je trouve le vernis bien mis en avant et je choisis le rose clair avec des petites paillettes trop choupinettes. 8,70€ si je ne me trompe pas, pas super cher et le packaging est fun, allez hop, dans le panier.

Je rentre, je lime mes ongles, les nettoie et puis les sèche. Lorsqu’ils le sont bien, je dégaine THE vernis et commence ma manucure. Euh, premier coup de pinceau, ce n’est pas uniforme (dès le 1 er coup de pinceau?), je continue. Je termine de faire l’ongle. Ok: beh ce n’est pas uniforme du tout. Le pinceau ne glisse pas bien je trouve, et puis il sèche super trop vite quoi, avant même que j’ai terminé de passer mon vernis sur un ongle ! ? Je termine mes mains et constate: vernis pas uniforme, du tout, du tout. Il y a des endroits où je vois encore carrément l’ongle et d’autres où c’est plus épais.

Bon, je fais une seconde couche (j’aime porter juste 1 couche de vernis, moi, en fait, donc 2 c’est assez rare, juste si la première couche si je ne suis pas satisfaite). Je passe ma seconde couche quelques minutes après avoir fait la 1ère. Toujours pas uniforme, mais il va falloir en mettre combien ?

bourjois-1-seconde-vernis-0

bourjois-1-seconde-vernis-00

bourjois-1-seconde-vernis-7

(Ci dessus, les 3 photos: avec 2 couches de vernis, ce n’est Toujours Pas uniforme, non non…)

Je passe une 3ème couche sur mes ongles. Il reste des endroits où pour que ce soit nickel je doit repasser (4 couches par endroits !). Beh ce fut long pour avoir des ongles nickel !

Maintenant il est 18h, je vais attendre que mon vernis sèche et à 19h laisse cuisiner Poupidou pour ne pas abimer ma manucure (oui il est très serviable, en plus). Je suis contente de mon vernis, même si ce fut long, j’ai une belle couleur sur les ongles. On va au dodo vers minuit, levés vers 8h. Je vais à la salle de bain et mon regard se pose sur mes ongles: traces d’oreiller et de draps ! Il y a de l’effet froissé sur mon vernis, il ne brille presque plus et est bien moche comme ça.

J’enlève mon vernis, qui en 6 h n’était pas sec… Sans commentaires. 

Ou plutôt si: je me rends compte à ce moment là pourquoi j’achète du vernis à plus de 20€ et je m’en rends bien compte.

bourjois-1-seconde-vernis

(Ci dessus: avec 3 couches de vernis, et 4 par endroit, youou, c’est bon !)

About the author