Too ou comment j’ai acheté un catalogue sans le savoir ni le vouloir

La semaine dernière, je vais chez un marchand de journaux au coin d’une rue que je ne connaissais pas. Oui, je fais des infidélités à mon marchand de journaux officiel, lol !

Je trouve mes revues (Be, Glamour, Biba, et cie) puis mes yeux se portent sur un autre magasine. Un que je n’avais jamais vu auparavent, et que mon marchand officiel ne possède pas.

Il s’appelle “too“. Bon, too much, too glamour ou too mode, I don’t know. Je feuillète vite fait et pensant que c’est un peu comme mes autres magasines, et que je satisferais à ma curiosité ainsi, je le prends. 1€ dépensé, bon, on va voir ce qu’il donne ce nouveau mag.

magasine-féminin-too-spartoo

Bon beh pour vous la faire courte : c’est un pseudo magasine féminin. Pseudo car on peut dire qu’il l’est un petit peu : il y a deux trois reportages-interview-enquête. Des photos de mannequin, comme dans les autres mags.

Puis j’ai perdu 10 ans lorsque j’ai trouvé des tests à faire, avec mes coupines ! sur les mecs et autres… J’avoue n’avoir jamais été très friande de ces tests, aux résultats toujours tellement vrai? Naaaan, ça va pas?!

magasine-féminin-too-spartoo-0

Mais surtout ce magasine est un gros catalogue de vêtements, de sacs et autres accessoires. Bon, c’est un concept.

Mais le truc que je ne savais pas, c’est que ce magasine, c’est le site Spartoo qui le fait. Ça je l’ai appris lorsque j’ai lu et pris le temps de bien regarder les pages. Il y avait marqué partout que ça se trouvait sur le site Spartoo, ou qu’il y avait des réduc sur Spartoo. Et moi, naïve, je me dis : “Ben dis donc, ils ont du faire un gros partenariat financier avec Spartoo.”

Ah ben non, en fait, c’est un catalogue (avec quelques articles certes) de leurs produits, posés là les uns à côtés des autres, sur un bon paquet de pages.

magasine-féminin-too-spartoo-8

Donc, pour conclure, je ne rachèterai pas ce magasine parce que si je veux acheter des trucs, chez Spartoo, Sarenza ou Zalando (les gros concurents, héhé) je sais me rendre sur leur site. Et puis, avouez que si on ne cherche rien à acheter, et qu’on veut juste feuilleter un mag pour fille, c’est ralant de tomber sur un catalogue.

Enfin voilà, moi je n’adhère pas mais c’est mon avis perso. L’idée est bonne je dois reconnaître.

magasine-féminin-too-spartoo-9

About the author