Chance de Chanel : une pluie de bonheur grâce à cette eau fraiche

En bonne accro aux cosmétiques, aux produits de beauté, aux sacs, aux accessoires et aux vêtements que je suis (j’en oublie là, non?), je me devais aussi d’être une accro aux parfums. Et j’avoue que, coup de chance (ou pas?), je le suis !

Il n’y a pas très longtemps, je vous parlais de mes coups de coeurs pour les eaux fraiches de Nuxe et celles de Caudalie. J’adore les eaux fraiches pour l’été car je les trouve présentes tout en restant discrètes et puis surtout elles sentent le frais, l’été et la bonne humeur (sans oublier le soleil bien sur) !

Comme je ne m’arrête jamais de chercher LE parfum, ou ici, L’eau fraiche, idéale, je vais vous présenter ma petite dernière… L’eau fraiche Chance de CHANEL.

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur

Tout de rose entouré, le vaporisateur de sac (j’adore dire ces mots magiques!) aux touches vert tendre se trouve là, charmant avec le rose de son écriture, et prêt à dégainer son pshitt pour nous rendre irrésistible.

Un petit tour sur le côté, le bouchon coulisse et apparait la tête du vaporisateur. J’adore.

J’avoue que j’ai litteralement fondu lorsque je l’ai découvert. Vaporisateur glamour, et luxueux, mis en valeur dans un écrin pastel, j’attache beaucoup d’importance à son format. Aussi long qu’un crayon yeux, épais comme une capsule de Nespresso, depuis que je l’ai il est presque tout le temps dans mon sac à main.

Même dans le plus petit, et comme ça, je le dégaine vite fait, 3 pshitt, et hop, je rengaine. Ni vue, ni re-connue, je sens bon pour mes rendez vous, la classe ultime.

Bref, je fond pour le format vapo. Mais l’eau fraiche alors ?

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-4

J’aime les odeurs fraiches, fruitées, qui tiennent mais ne sont pas écoeurantes.

Et là j’ai trouvé un parfum vraiment agréable, doux, tendre, frais et puis qui a des notes terriblement agréables. De la fraicheur pure, si si, tout à fait, rien que ça. Bon, j’avoue que ce n’est pas très facile de le décrire, comme les parfums en général, mais je ne vous dis que ça : il sent délicieusement bon ^^

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-1chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-2chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-3

Revenant au contenant. Le petit plus, pas négligeable, c’est qu’il y a des recharges d’eau fraiche de 20 ml à la vente.

Car ça m’est déjà arrivé d’avoir un format comme celui là et pas de recharge à la vente ! Ici, la Chance (hihi, quel humour!) m’a sourit. Bon alors j’avoue que je n’ai pas encore trouvé comment on fait pour mettre la recharge dedans mais j’attends d’avoir terminé le vapo pour me trouver au pied du mur. Mais ce ne doit pas être bien compliqué tout de même… si ?

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-0

Voici donc les recharges du vaporisateur de sac. J’adore la couleur de cette eau fraiche, vert tendre et pastel, so sweet…

Je ne sais pas vous, mais perso j’accorde aussi beaucoup d’importance au nom de mon parfum, et je dois dire que je trouve que “Chance” est un nom vraiment beau. On se dit soit qu’on est chanceuse de l’avoir, soit qu’on va en avoir, ou bien les deux ! Je trouve qu’il a un petit gout de magie ce nom, pas vous ?

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-5

Je voulais vous le montrer en situation : mon vapo, mon petit sac à main trouvé en soldes début juillet, et voilà. Je le glisse dans la poche avant, petit il ne prend pas de place et peut ainsi être mon complice à n’importe quel moment !

Comme vous l’aurez compris, je suis fan de cette nouvelle eau fraiche dont je viens de faire l’acquisition. L’odeur est merveilleuse (je vous conseille d’aller la sentir dans votre parfumerie) et puis le côté pratique et nomade m’emballe au plus haut point (il ne risque pas de se casser).

J’en suis enchantée, mais ça je crois que vous l’aviez compris.

chance-chanel-eau-fraiche-vaporisateur-6

Point info : 

– je le trouve où ? en parfumerie, Sephora ou autre.

– je débourse combien ? 64€ à 73€ en moyenne

– le trouver moins cher : avec la carte de la parfumerie, – 10 à – 20% plusieurs fois/an.

About the author