Aussi léger qu’une « Plume (Small Kitchen) »: p’tit resto à Bordeaux

Aujourd’hui, en ville, nous faisons les boutiques mais depuis un petit moment je sens que j’ai un petit soucis dans le ventre: ah oui, je sais, c’est ça: j’ai faim! Je gargouille, je crie famine et n’ai plus qu’une idée, non non, pas celle d’acheter ce magnifique débardeur en soie bordeaux (ou lie de vin, si tu préfères, c’est pareil) mais de trouver de quoi me rassasier.

Etant proche de tous les commerces, je ne sais comment, en cherchant un restau que nous n’avions jamais fait, car nous aimons bien en découvrir de nouveaux, nous voilà arrivés, bah où? Ah, je sais: rue Chevérus, au 32. Au bout de la rue il y a un magasin pour bébés qui déchire !

Nous nous trouvons devant une devanture de ce qui semble être un p’tit resto, il porte le joli nom de « PLUME, Small Kitchen« , comme moi, dis ! (j’aime bien écrire sous le pseudo Plume), je trouve ça trop chou.

plume-bordeaux-resto

Il y a de petites tables carrées dehors, on rentre. La déco est trop mignonne, du bois, des ardoises au mur avec le menu marqué dessus, des objets improbables mais super sympas et puis surtout pas de monde, la classe.

Nous sommes accueillis très sympathiquement par le patron qui nous explique qu’il vient d’ouvrir (c’était vers octobre) et il nous propose de nous faire un des plats qui se trouvent dans une vitrine en verre (des copies de ce qu’on pourrait manger, mais en vrai. Ils ne sont pas en plastique, ça change! ) et nous montre le mur avec les autres plats qu’on peut commander si ceux là ne nous intéressent pas.

plume-bordeaux-resto-5

Nous choisissons donc après avoir bien réfléchi (c’est dur de choisir un plat, si si, trèèès dur), d’autres clients arrivent petit à petit.

L’ambiance est très sympas, il y a deux tables en hauteur qui donnent sur l’extérieur, et mon endroit préféré: l’entrée, car c’est là que se trouvent tous les desserts, j’ai déjà repéré le mien…brownie !!

 

Plats choisis:

– Poupidou : Pain chaud numéro 3 à 6,50 €

– Moi : Plat spécial à 11,50 €

plume-bordeaux-resto-2

plume-bordeaux-resto-1

Le pain chaud numéro 3 se nomme Capra: c’est un sandwich rond et chaud avec du chèvre, de l’aubergine grillée, du poivron grillé et d’autres trucs trop bons.

Le plat spécial était du parmentier de canard, deux verrines de purée de potimarron et de purée de petits pois, avec des courgettes poêlées et de la roquette.

Avis: Très positif, plats très bons et pas lourds, bien cuisinés et riches en saveur. Légumes frais et pain fait maison donc nickel.

 

Desserts choisis:

– Poupidou: un crumbar à 3 €

– Moi : un brownie au chocolat à 3,50 €

plume-bordeaux-resto-6

plume-bordeaux-resto-4

Le crumbar c’est une sorte de crumble mais en barre, donc plus solide, je crois à la framboise.

Le brownie était délicieux avec des morceaux de pistaches grillées dessus, très riche mais superbe. J’ai eu du mal à le terminer par contre, pfiou, je n’avais plus faim dis donc…

Avis: Idem, positif, pour tous les deux, validé adjugé mangé !

 

Total de l’addition pour nous deux = 24,50 €

plume-bordeaux-resto-3

Service rapide et très poli. Qualité des plats élevée. Simplicité des plats mais recherche tout de même approfondie sur certains. Fraicheur et gout. Prix pas trop excessifs. Cadre très sympas et musique qui n’agresse pas les oreilles. Que demander de plus, qu’il soit en plein centre, dans la rue Sainte Catherine (la rue la plus passante à l’heure du déjeuner je pense) ? Non, non, ça va, je suis prête à marcher 5 minutes pour y aller.

Reviendra, reviendra pas ? Oui reviendra. Mais nous y sommes déjà retournés, environ 1 mois plus tard. La salle était pleine cette fois, et je m’extasiais alors sur la tarte au citron, délicieuse et acide juste comme je les aime… J’ai mangé un sandwich (number 3) mais préfère le plat du jour de l’autre fois, les sandwichs il y a trop de pain (c’est un peu le principe je le sais ça, tssss) et ça bourre trop vite (à mon avis, c’est pour ça qu’à choisir je préfère les paninis, mais pour le déjeuner rien de mieux qu’un vrai plat plutôt qu’un sandwich, c’était pour essayer).

Départ à 14h20 et maintenant, c’est direction les boutiques Bordelaises !

About the author