Shopping littéraire, parenthèse déjeuner et sorbets naturels

 

 

Ce week-end, enfin samedi matin plutôt, nous sommes allés avec Poupidou en centre ville de Bordeaux nous promener. Alors, un peu parce qu’on y a été obligé (travaux dans l’appart juste à côté dès 9h50) et puis aussi car on voulait voir des trucs avant l’après-midi et la chaleur outrancière.

On marche et ah oui, tiens, c’est vrai, en ce moment c’est la braderie. Arrivée devant la boutique du Comptoir des Cotonniers je m’arrête et cherche ma taille dans un tas de jolis débardeurs corails, en lin. Mais le gentil vendeur m’informa qu’il ne restait que du L et du XL, tant pis…

Puis direction Mollat, et ses innombrables livres (en même temps c’est mieux pour un libraire 😉 ) pour chercher des topos de randonnée. Ce sont des livres en fait, où il y a noté des itinéraires à suivre, pour randonner dans tel ou tel endroit, c’est très pratique et utile pour ne pas se pommer…

restaurant-brunch-plume-small-kitchen-bordeaux

Après avoir trouvé notre bonheur (des topos-guides pour l’Auvergne, le Cantal, la Lozère et la Pays Basque), nous nous sommes mis à penser à notre ventre. Bah oui, à 12h40, il était temps (moi qui d’habitude commence à mourir de faim vers 11h…).

Direction Les ronds de serviette, notre cantine chérie, mais le restau n’était pas ouvert ce jour-là (comme ils font traiteur aussi, là ils étaient en plein préparatifs d’un buffet de mariage).

restaurant-brunch-plume-small-kitchen-bordeaux-0

restaurant-brunch-plume-small-kitchen-bordeaux-9

Dommage, bon on va essayer de voir s’il y a de la place chez Plume small kitchen, plus loin. Oui, c’est bon, chouette ! Pour moi ce sera la soupe du jour : au mais, accompagnée de ses croutons au basilic (un régal ces croutons). La soupe froide fait du bien par cette chaleur !

topo-guides-randonnée-sancy-auvergne

Et pour Poupidou un de leurs sandwichs, bien bons, et coupe-faims. Puis comme ce n’était pas loin, un petit tour au magasin Patagonia qui a déménagé il y a un moment maintenant, sous la Grosse Cloche (que c’est loin pour y aller depuis le centre ville! c’était mieux avant).

sorbet-bio-amorino-noisette-framboise-citron

Et ensuite, retour en centre ville, pour acheter une glace. Oui-oui, nous ne sommes remontés là juste pour des glaces. Mais pas n’importe lesquelles : les glaces et sorbets de chez Amorino. Avec des parfums naturels, sans arôme artificiel ni colorant. Et puis des parfum à tomber : noisette, banane, spéculoos, cerise, etc… Miam, miam !

glace-amorino-bio-chocolat-bordeaux

Chacun un pot de moyenne taille, et vive la fête aux papilles ^^ Un régal pour 4,50€ chacun, mais bon après ça donne soif. Mais qu’est-ce que c’est bon ! ^^

 

 

About the author