Mon coup de coeur anti froid: le collant en laine mérinos Bernard Solfin

Lorsque j’étais petite ma maman me faisait mettre des jupes avec des collants en dessous. Mais aucune petite fille ne n’en portait et on se moquait de moi. Résultat, jusqu’à mes 18 ans je n’ai plus remis de collant ni de jupe.

Puis petit à petit je me suis mise à en remettre. Maintenant je suis accro aux jupes et aux collants. Et puis les collants en hiver, il n’y a pas mieux, que ce soit sous une jupe ou sous un jean, selon moi du moins. Comme je suis une graaaade frileuse, je ne quitte pas mes collants de l’hiver et jusqu’à ce qu’il refasse doux.

bernard-solfin   bernard-solfin-collants-ma-création-pour-le-reste

J’ai essayé les collants en coton, pas assez chaud.

Puis j’ai essayé les collants en acrylique, beaucoup mieux.

Puis ma maman m’a offert une paire de collants en laine mérinos Bernard Solfin (à 82%, le reste est en polyamide et élasthane) et depuis c’est l’amour fou. Je les ai depuis l’année dernière et ne les mets que lorsqu’il fait extrêmement froid car comme ils tiennent vraiment très chaud, je ne peux pas les mettre tout le temps et puis vu le prix j’ai peur de les abimer à force (et à 40 € la paire…).

bernard-solfin-collant-laine-2

Un jour où il ne faisait pas hyper froid mais un peu quand même, j’ai voulu les mettre et j’ai bien regretté, car j’ai eu super chaud. Mais c’est un super bon signe, car c’est ce que je demande à un collant: qu’il me tienne chaud, pas compliqué. En plus ceux là ne grattent pas, chose que j’avais peur au début.

Pas vraiment sexy (ça se saurait si un collant était sexy), il a des côtes et monte hyper haut, genre presque 10 cm au dessus du nombril mais comme il est suuuper chaud et confortable, je lui passe tout. Et puis qui sait, peut être qu’un de ces quatre, en plus d’avoir froid aux jambes j’aurais froid au ventre…donc ce sera tout bénéf.

bernard-solfin-collant-laine-1

Donc voilà, pour toutes les frileuses maladives, c’est l’ultime recourt avant de se laisser pousser les poils des jambes pour faire barrière aux poils…

bernard-solfin-collant-laine

Après pas mal de lavages en machines (et oui car ils passent en machine), ils ont un peu bouloché, mais ça reste raisonnable.

About the author