Bienvenue chez nous : critiques & sourires de façade

Au début, lorsque j’ai découvert l’émission Bienvenue chez nous, sur TF1, à l’heure d’après boulot, j’ai trouvé ça super sympa.

Des couples tenant des chambres d’hôtes vont chez d’autres couples qui en ont, et testent, mangent, dorment, re mangent et notent au final le tout. Une chouette idée, pour les personnes comme Poupidou et moi, qui aiment aller en chambre d’hôte. Car cela permet de découvrir de jolies chambres, (ou pas des fois), et de nous donner des idées pour nos prochaines escapades.

Mais bon, cette émission a vite viré dans de la pure critique, simple et pure. Et tout les jours, ça critique, c’est méchant et gratuit. 

bienvenu chez nous

Propos entendus :

Et que je te regarde combien de temps il faut pour que l’eau chaude arrive, montre en main.

Et que je cherche la poussière là où on ne peut l’atteindre, genre sur un lustre ou en déplaçant le lit.

Et que je vais à la fenêtre de la chambre et attend pour voir si une voiture, un avion, un hélico, voir une vache passe pour se plaindre du bruit insupportable.

Et que je critique un escalier pas assez large, une chaise pas assez haute.

Et que je chie sur la déco dépareillée, ou au contraire la trop grande recherche dans la déco. « Ca fait hôtel »

Et que les hôtes ont l’impression d’étouffer ou au contraire se sentent tout petit tellement c’est trop grand.

Et qu’il fait trop chaud, ou pas assez.

Et que les personnes qui tiennent la chambre d’hôte sont trop raffinées, ou pas assez.

Et qu’ils en font trop ou pas assez.

Et que les hôtes racontent trop de choses sur l’historique de la maison ou pas assez.

Et que c’est abusé car ils mettent trop de choses à disposition des hôtes au détriment de leur intimité, ou au contraire c’est abusé ils n’en mettent pas assez.

Et que je te retourne le concept de « chambre d’hôte » et le fait à ma sauce.

Tu ne fais pas table d’hôte, quelle faute ! Tu la fait et tu proposes trop de choses variées et bonnes, la faute, tu surjoues !

Et que l’activité que tu as choisie est nulle, pas intéressante. Et même si elle est bien et que tout le monde a apprécié, elle aurait pu être mieux. Ou ce n’était pas typique de la région, ou trop typique. Ou on l’a déjà vu 1000 fois.

Et que je jettes des piques aux hôtes, et que je critique, et que je montre mon mauvais côté.

Et que je te soulève le matelas, te le retourne dans les deux sens, enlève le drap housse pour chercher la moindre trace, le moindre cheveux. Et puis s’il n’y en a pas, c’est pas grave, je dis quand même aux caméras qu’il y en a.

Et que je te sors la brosse des water pour balancer le « Aaaah, c’est pas propre, ils auraient du le changer!« . Et là tu as la caméra qui zoom sur les jolies traces de la brosse à chiottes, ou de pipi sur la cuvette. J’adore. Enfin, pas trop à vrai dire.

Et qu’elle est trop loin de la route et pas facile à trouver cette maison ou trop près de la route et qu’on entend les voitures.

Et que quand même c’est pommé comme coin, la ville c’est mieux, ou au contraire : faire une chambre d’hôtes à la ville, quelle drôle d’idée.

Et que « Je suis certain que ce sont Patrick & Michel les plus compétiteurs »

Et qu’on est quand même restreint par les activités, pas de hammam, pas de jacuzzi ! Ooooh, c’est dur la vie. Je vous plains.

Et que c’est trop cher la chambre, ou au contraire c’est louche, elle est pas très chère.

Et qu’ils parlent trop ou pas assez.

Et qu’est-ce que c’était bien l’activité et le diner, génial ! Oh oui très bon. Et au moment de noter : 5/10

Oh oui, très sympatique ce couple, très gentil, à l’écoute, attentionnés. Mais bon : 6/10 faut pas pousser, on veut gagner quand même.

Il y a des barreaux aux fenêtres c’est horrible. La vaisselle est moche. Ils ont cuisiné exprès ce que j’aime pas. Tout le monde ne peut pas avoir de gout (sous entendu, autant que nous).

Ma phrase favorite du moment : Le petit déjeuner était copieux, et varié. Mais j’ai pas été emballé.

Et vas-y que je te tire dans les pattes, que je te pose des questions avec le sourire pour te démonter en même temps. Que je souris, en essayant de donner des « conseils » à nos chers hôtes, car je suis un gentil invité. Mais bon, je veux gagner alors je les rabaisse en chiant dessus, sinon c’est pas drôle.

Mais ce n’est pas tout de critiquer. Même si c’est une émission remplie de critiques. Le plus important, et ça les couples qui participent à cette émission semblent l’oublier : les personnes qui regardent cette émission, comme moi, et qui aiment aller en chambre d’hôte, comme moi : on note les jolies chambres et les endroits qui semblent sympa. Car c’est quand même un super moyen de les découvrir. MAIS, oh oui MAIS : on note aussi les couples qui sont des personnes vraiment qu’on ne veut pas rencontrer, jamais, même si leur chambre est sublime, pas chère et dans un super cadre.

Car c’est bien beau de critiquer, ça fait aussi parti du jeu. Mais moi j’aime pas les personnes qui critiquent gratuitement, comme ça, juste pour le plaisir et qui passent tout leur temps à tout trouver nul. Car ce n’est pas possible, et ce n’est pas plausible. Et moi, je n’ai pas envie de donner d’argent à ces personnes, bah oui, tout bêtement, faut pas les encourager à être aussi désagréables, en plus à la télé, à la vue de tous.

Sur ce, bonsoir.

 

About the author