Non, je ne mache pas des bouts de terre ! mais de la propolis

De temps en temps, dans la journée je prends mon petit paquet de terre dure (comme l’appelle Miss Capsule) et je sors quelques morceaux que je mets dans ma bouche et que je mastique, comme un chewing gum en fait. Et au bout de 40 min environ je l’ai terminé (cf: elle s’est désagrégée dans ma bouche).

Alors, c’est quoi, c’est quoi?? C’est de la propolis bio ! Et non un petit bout de terre dure ou du sh*** que je mâche, j’vous jure des fois…

propolis

Alors qu’est ce que c’est que la propolis? I don’t know. Bon, en fait si: ce sont les abeilles qui la fabrique et après moi je la consomme, au même titre que le miel ou le miel en rayon, parce que c’est bon et aussi pour ses vertus.

Ah bon, mais quelles vertues? (rahhh, t’en poses des questions toi !!) Bon ok, tu veux tout savoir, beh tu vas tout savoir: propriétés antibactérienne, antiseptique, cicatrisante, antivirale et c’est un bouclier contre les vilains microbes (ha ha, on va les zigouiller!) et elle renforce les défenses immunitaires. C’est un produit naturel créé par les abeilles (c’est gentil tout plein les abeilles, enfin…mouai) que l’on trouve sous les formes suivantes: sirop, gomme à mâcher, spray, plaquette, brut. Voili, voilà.

propolis-1

La propolis va faire augmenter le nombre d’anticorps dans le corps et ainsi permettre de se rétablir plus vite (quand on est tout pas bien), héhé, c’est magique.

Si le gout surprend au début c’est parce que c’est une matière qui a été récoltée par les abeilles sur les écorces des arbresalors selon les espèces on aura un gout de résine dans la bouche plus marqué ou non, en général le gout est similaire: légèrement amer mais moi j’aime bien et comme j’en mange depuis toute petite je suis habituée.

Les arbres ont fabriqué cette matière (récoltée par les abeilles ensuite) pour se protéger des insectes et des champignons.

Recette suivie par une abeille pour fabriquer de la propolis: substance récoltée sur l’arbre + cire + salive d’abeille (oups, j’aurais peut être pas du le dire!).

propolis-bio

Puis l’Homme (j’ai nommé THE apiculteur) récupère tout ça, fait fondre la cire pour ne récupérer que la propolis, qui devra macérer durant quelques mois dans de l’alcool éthylique à 70 °C.

Moi je m’en sert l’hiver en prévention de l’attaque des microbes et de ses copains les méchants virus, et aussi si j’ai mal à la gorge: hop 3 pshitt dans la bouche, j’anesthésie les méchants et quelques jours de traitement plus tard (associé à de l’homéopathie)  je suis guérie (bon ok faut pas être pressée mais ça marche et c’est na-tu-rel).

INFOS sur la Propolis:

– Sous quelle forme je la trouve?

  • Sous forme solide (propolis pure à mâcher) qui ressemble à des petits morceaux (voir la photo) ou une plaquette marron.
  • Sous forme de gomme à mâcher, comme des bonbons mais elles servent à adoucir la gorge irritée
  • Sous forme de spray oral: 1 ou 2 pshitt au fond de la gorge pour une utilisation efficace
  • Sous forme d’ampoules mélangée à d’autres produits naturels comme l’acérola ou le ginseng par exemple
  • Sous forme de gel pour apaiser les gencives qui sont enflammées
  • Sous forme liquide: extrait de propolis
  • Sous forme de gellules ou capsules à avaler
  • Sous forme de pastilles à sucer pour la gorge irritée
  • Sous forme de crème pour la peau: antirides et lissante par exemple
  • Sous forme de sirop pour les soucis de gorge et bronches, associée à des huiles essentielles
  • Sous forme de dentifrice, bain de bouche, shampooing, savons et soins de toilette intimes

– Quel gout ça a? Beh, un gout de propolis, c’te question…

– Quelle couleur ça a? Marron foncé.

– Où j’en achète? En pharmacie, en parapharmacie, en magasin bio ou sur internet.

– Quel prix? Ca dépend du produit, si si, j’vous promet, alala…

 

NB (si ça vous intéresse, ou pas):

– Pour acheter de la propolis à mâcher sur Amazon (la même que moi), c’est ici: Propolis pure à mâcher bio 10 gr

– Et pour la propolis en spray (la même que moi) c’est par ici: Ballot Flurin Spray à la propolis 15ml

About the author