On ne peut plus être tranquille chez soi avec ces élections !

Et c’est repartit pour un tour ! C’est repartit pour se faire déranger encore et encore chez soi.

Par qui ? Par tous les sympathisants de tel ou tel parti politique. Pour présenter le candidat qu’ils soutienent aux législatives.

Aujourd’hui c’était le PS, hier un autre parti et demain, ça va continuer longtemps ?

Oui, je suis en rogne, un peu. Car je commence à en avoir assez d’être sollicitée sans arrêt.

papier-élections-législatives

À la télé : tu peux changer de chaîne. OK.

À la radio : si tu tombes sur RMC, c’est même pas la peine, tu préfères écouter Chérie FM…

Dans la rue : sur les panneaux des visages inconnus qui te sourient : tu peux détourner le visage. Ou fermer les yeux. OK.

Dans les cafés, au marché et au bureau : ça parle élections passées et futures. Se boucher les oreilles ? Pas possible. Alors, tu vas voir ailleurs si tu y es pas.

Chez toi : ouf ! enfin rentrée ! Mes oreilles vont se relaxer. Je vais lire un livre qui ne parle pas de politique et cuisiner une quiche toute gentille qui dorera au four. MAIS NON ! ! On vient sonner chez toi. Et qui c’est ? Les très souriants mais invasifs partisants de tel parti. Avec leurs tracts et leurs questions à la noix.

– “Vous êtes plutôt de gauche ou de droite ?” Euh… (ça vous regarde ??) (sourire des partisants)

– “Vous comptez aller voter aux législatives ?” (nan, rien que pour vous embêter ! et toc !)

– “Vous y allez vous même ou vous faites par procuration ?” (ça vous regarde ? bis )

– “Notre candidat il est top”. Oui bon ça c’est pour résumer. (chouette, contente pour vous. je peux aller faire ma quiche ?)

Bref, ils te font la pub de leur candidat dont tu n’as jamais entendu parler et dont, même si les idées sont intéressantes, tu jetteras directement le tract (à la poubelle jaune, bien sur), car:

1. On vient te faire chier chez toi. Là où tu es censé être bien, au calme, détendue et zen. Bref, dans ton cocon.

2. C’est tout mais c’est bien suffisant je trouve.

Je conclurais ceci en disant que oui, il faut aller voter mais que tout le monde arrête avec ces élections, passées et futures ! On en mange matin, midi et soir : OVERdose perso (je pense que je vais demander un arrêt de travail pour ce motif 😉 ).

 

About the author