Papillote bio de poisson aux herbes colorées et ses légumes couleur soleil

Aujourd’hui recette de cuisine facile et pas compliquée pour 2 sous (même pas pour 1 d’ailleurs en fait). D’ailleurs, j’ai utilisé des produits que j’avais dans mon congélateur, mais vous pouvez le faire avec des produits frais, ça a le même rendu.

Je n’ai pas la prétention d’être un restaurant de mer ou de cuisiner aussi bien que leurs cuistos (quoi que des fois ils ne cuisinent pas si bien que ça) mais je suis assez fière de moi, hihi 😉

Moi le poisson, j’aime moyennement ça, voir même, avant lorsque j’étais petite il fallait me forcer pour que j’en avale. Mais depuis j’ai fais des efforts et j’arrive à le manger mais couvert d’herbes tout de même pour masquer le gout qui n’est pas terrible selon moi (tout comme celui de la viande rouge…).

Donc pour les amatrices d’herbes, de poisson, de bio et de papillotes, je propose de faire une recette délicieuse, simple et rapide en plus. Que demander de plus alors ? Qu’on vous la fasse ? Mais bien sur !

papillotte-poisson-cabillaud-8

Pour cela il faut:

– papier de cuisson

– huile d’olive bio

– un carré de cabillaud surgelé

– haricots beurre bio

– herbes diverses: baies rouge, thym, romarin, oignon séché, fenouil, coriandre ou tout ce que vous aimez

ET C’EST TOUT ! Si, si. Ah oui et un four.

papillotte-poisson-cabillaud

Donc on pose le cabillaud surgelé sur le papier de cuisson, au milieu. On pose les haricots surgelés tout autour. On verse un filet d’huile d’olive vierge sur le tout. Puis on parsème le poisson de ses herbes favorite. On ferme la papillote et on la ferme bien.

Et hop au four à 190-200 degrés durant environ 35 minutes (selon le four, le degrés de décongélation des produits).

papillotte-poisson-cabillaud-0

Et hop, on a plus qu’à manger dans le papier si on est une flemmarde comme moi, c’est bien plus pratique !

Résultat : Rapidité, gout, et plat équilibré. J’aurai pu mettre un peu de quinoa mais je n’en avais pas en restes, mais l’idée m’est venue en mangeant…

Bon appêtit !

 

About the author