J’ai constaté l’abandon de sapin. Pour lutter contre je propose le cactus de Noel !

Samedi, avec Poupidou nous nous promenions à Bordeaux, et au détour d’une rue, que vois-je ? Un sapin de Noel abandonné le long d’un trottoir. Là tout seul il git, triste et solitaire, avec pour seuls compagnons (et encore pas toute la journée) les chiens qui lui font pipi dessus. Bah oui, il faut dire ce qui est quoi ! Et dans la rue juste à côté, qu’y a t’il aussi, adossé à un immeuble? Beh un autre sapin de Noel laissé là, et dont la vie est terminée.

——————————————————————————————————————————————–DEBUT DE LA TRISTE HISTOIRE, ATTENTION LES LARMES VONT VOUS MONTER AUX YEUX ET VONT COULER ABONDAMMENT, SI SI J’VOUS ASSURE…

Pauvre petit sapin de Noel, lui qui depuis tout petit est élevé dans une jolie pépinière avec ses amis sapins, bien rangés, alignés sagement. Puis un jour il est devenu grand alors ils ont fait la fiesta avec ses potes les sapins, ce fut une grande fiesta car tous ayant été plantés en même temps, ils fêtaient tous leur anniversaire le même jour. Le lendemain matin, un grand bucheron avec une chemise à carreaux (bah oui, les stéréotypes il n’y a rien de mieux pour vous faire bien imaginer la scène) arrive et couic couic, il coupe tout le monde, et voilà c’est partit direction les rues, les marchés de Noel, les supermarchés ou les magasins en tout genre où seront vendus les jeunes sapins bien verts et avides d’aventure.

sapin-noel

Il y a encore 2 semaines, il était le plus beau, il était le prince de la maison, il trônait dans le salon et était paré de mille décors, guirlandes lumineuses et autres étoiles scintillantes. Le matin de Noel, il contemplait avec plaisir les petits n’enfants ouvrants avec rage fougue leurs cadeaux. Toute la journée il les a vu se taper dessus jouer gentiment avec les jouets et le soir il était heureux de ne pas se retrouver dans le noir, car les guirlandes restaient allumées toute la journée et toute la nuit, pour le plus grand plaisir des enfants (depuis le début du mois de décembre).

Puis, rapidement, il n’a plus interessé personne et là où il a prit peur, c’est lorsque la petite dernière a dit « Je veux plus le voir moi le sapin, c’est plus Noel maintenant ». Et voilà, le soir même il était dehors, seul, dévêtu de ses belles parures de lumière et qui le faisaient ressembler à un prince, à un roi. Le pauvre est maintenant là, échoué, même pas vagabond car on lui a coupé ses racines. Il ne pourra même pas refaire sa vie, il n’a plus ses racines, on les lui a coupé pour satisfaire les besoins de consommation des humains. Si encore il avait été en pot, mais non, il n’a même pas cette chance. Alors, il va attendre, là, que les heures défilent. Il va attendre que les chiens lui urinent dessus et qu’ensuite la pluie le lave de ces souillures (bah tant qu’à faire…). Et, pour terminer, lorsque les éboueurs s’apercevront qu’il est là, il pourra enfin rejoindre ses pôtes les sapins de Noel qui ne sont plus rien, juste bons à perdre leurs épines maintenant. Tous entassés dans la benne, parmi les déchets odorants, je suis certaine qu’ils pensent : »Aahhh, quelle belle vie que celle d’un sapin de Noel ».

FIN DE LA TRISTE HISTOIRE. POUR LA JOYEUSE, C’EST SOUS LA PHOTO EN DESSOUS.

—————————————————————————————————————————————————–

Ci dessous: Coup de gueule, ouais non mais !!

Mais moi ce qui ne me plait pas, c’est déjà de couper des arbres juste pour une journée, bah oui, je suis contre. Même si on le garde un mois, je n’aime pas le principe de couper les arbres, point. Car il serait si facile d’acheter un sapin de Noel en pot, et lorsque Noel est passé, on pourra alors le replanter, au moins cela ne serait pas du gaspillage, pour recommencer l’année d’après.

Je trouve cela si triste de voir toutes ces familles jeter ces sapins qui sont encore si beaux: ceux que j’ai trouvé étaient nickel, encore bien verts et pas abimés. Les arbres ne sont pas des mouchoirs en papier, je n’apprécie pas de les trouver sur le bord des trottoirs, mais je n’aime pas non plus trouver toute sorte de déchet par terre bien sur.
Enfin voilà, même si je sais qu’ils sont pour la plupart plantés dans le but d’être coupés pour Noel, beh je ne suis pas pour ce gaspillage et cette consommation de végétal…

sapin-noel-out

ET DONC MOI JE DIS STOOOOOP !

Et je propose donc des alternatives à tout ce gaspillage, pour remplacer le fameux sapin, vous pouvez:

– prendre une branche tombée par terre et la décorer (oui bon ok, pas top, mais plantée dans un joli pot avec de la terre ce sera terrible, siiii, hum, enfin c’est une idée quoi…)

– acheter un sapin en plastique, qui durera toute votre vie et que vous léguerez à vos enfants, qui feront de même avec leurs enfants. Il n’y a pas de petite économie.

– ou bien acheter un cactus. Pratique, rikiki, rigolo (siii, si on a de l’imagination on peut le faire devenir rigolo, avec un petit parapluie récupéré dans un bar et quelques paillettes ou cotillons restants du 1er de l’An par exemple), naturel (plante verte et vivante en plus) et qu’on peut décorer (avec une boule, oui bon ok, mais c’est mieux que rien non?!) une fois la période de Noel arrivée. En plus on peut même déposer les cadeaux au pied du rikiki pot tout mimi (qui aura été peint en rose pour le côté girly et choupinou, bien entendu) qui contient le cactus. Et les enfants seront hyper contents d’avoir leur CACTUS DE NOEL ! Ne me remerciez pas, je fais ça avec plaisir.

About the author