Causette, pas gnangnan pour deux sous

Le voyant là, sur l’étagère de mon marchand de journaux j’ai été attiré par son nom: Causette. C’est un nouveau magasine, enfin non, c’est le 20 ème, oulala je crois que je suis en retard moi (et mon libraire aussi, il ne l’avait pas avant).

Ca m’a rappelé la petite fille dans le dessin animé, lorsque j’étais petite, oui je sais, c’est loiiiiin… Alors je l’ai pris en main et me suis mise à le feuilleter. Oula, ça change des magasines fifilles, beauté et looks que j’achète tous les mois. Je prends, on verra bien ce que ça donne.

Qu’est ce qu’on y trouve dedans? Des coups de gueule « on nous prend pour des quiches », une mise en avant d’une personnalité (ici une danseuse étoile), de la politique, des petites études bien marrantes et sympas à lire. Par exemple on apprend dans le magasine de ce mois ci que « les hommes et les femmes ne passent pas le même nombre de fois, ni le même temps aux WC », j’adore !

causette-0

On nous parle du monde et des femmes qui se trouvent ailleurs qu’en France (dans ce numéro du moins), on nous parle aussi unpeu de maternité, de médias, il y a des photos mais pas les mêmes que dans mes magasines, ici c’est du direct en live pas préparé, pas maquillé, juste la réalité. Il y a aussi une catégorie enquête qui nous parle ici d’une entreprise et de ses employées, et puis des usines qui ferment, on nous donne de l’info, de la vraie et puis pas de cadeau.

Coup de coeur à la rubrique « La cabine d’essayage », où dans ce numéro on nous parle de Paul Watson (co fondateur de Greenpeace) qui chasse les chasseurs de baleines, moi j’ai une grosse fibre écolo alors je dis bravo à ce Monsieur, c’est mignon tout plein une balein non mais !! Ensuite, il y a des sujets de société abordés, que l’on a entendu parler à la télévision.

causette

Puis direction la vie sexuelle des femmes (oulala, ça devient terrible). Mais mon gros gros gros coup de coeur va à la page où on peut lire des morceaux de petites annonces, sélectionnées pour leur drolitude, si si, ça se dit drolitude, voir même droliesse, j’t’asssure !

Et le tout saupoudré d’un peu de culture, ça ne fait jamais de mal en plus.

Voilà, j’ai trouvé mon nouveau magasine je crois, celui pour me culturer (cultiver, patate!).

causette-3

About the author