Ma 1ère rencontre avec Lov Organic (thé bio avec 1 p’tit oiseau)

Vers Noel, ce jour-là, j’étais sur FB. Là je vois une offre relayée par plusieurs de mes amis virtuels, qui m’interpèle, et je vais donc voir de quoi il retourne.

Il s’agit de la marque Lov Organic, une marque de thé bio, que je ne connaissais pas encore mais dont j’avais lu beaucoup de bien sur internet. De plus, j’adore leur logo, ce petit oiseau trop mimi-choupi-chou, et comme je suis une fan de thé et d’infusions, j’ai été tentée.

Et puis bon, vous l’avez compris, j’ai passé commande : l’offre c’était je crois, la tasse + une boite de thé Lov Organic “Winter In Love” = environ 5 ou 6€ de réduc, je crois, mais bref, c’était quand même intéressant.

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis

Et puis comme je venais de casser définitivement ma boule à thé, j’ai opté pour une cuillère à thé : tu mets ton thé dedans comme une boule à thé mais en plus tu peux remuer et c’est quand même bien pratique pour mettre le thé, plus qu’avec une boule à thé…

J’ai reçu la commande quelques jours plus tard. Lorsque j’ouvre le paquet, je tombe en émerveillement devant le design trop mimi-choupi-tout-plein de cette boite en métal, je la voit déjà posée sur mon étagère à thé et infusions, trônant en plein centre… (oui ça va pas fort des fois, je vous l’accorde ^^).

J’ouvre le couvercle et je découvre un autre couvercle, comme pour les boites de conserves, pour ouvrir : J’ADOOOOOOORE !

 

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis-7

Enfin apparait le mélange de thé, et surtout son odeur : “Coques de cacao, cannelle, thé noir, gingembre, caroube, réglisse“, que des saveurs que j’aime (d’habitude).

Dans la description du thé, sur le site internet de la marque, on nous parle de “parfums traditionnels des Noëls nordiques grâce à ses notes d’amande, de cannelle et de gingembre” qu’on pourra ressentir. Cela m’avait mis l’eau à la bouche !

Donc j’ouvre : ça sent bon, principalement l’amande (j’adore !).

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis-9

Je décide de me faire une tasse immédiatement pour en prendre plein les papilles et puis à ce prix, croyez moi, je vais le déguster (11,60€ les 100g). Oui bon, après le prix n’est pas plus cher forcément qu’un autre thé bio que j’achèterai dans mon Bioccop, je dois avouer, mais bon.

Je suis les indications et laisse infuser grâce à ma super nouvelle cuillère à thé, mon thé (justement).

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis-0

Ah et puis, oui, je ne vous ai pas dit, alors je recommence. Je le laisse infuser avec ma super nouvelle cuillère à thé, dans mon subliiiime nouveau joli mug qui en plus lorsque tu le tiens dans tes mains, même si l’eau dedans est bouillante, tu ne te brules pas : MAGIE !

Et puis le temps passé venu, j’enlève la cuillère, souffle sur la boisson et la porte à mes lèvres…

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis-00

Ahhh… ah.

Je tombe de haut. Sentiment mitigé. Je suis pas super emballée. Le gout est bizarre. Bon, je recommence. Et plus je bois de gorgées, plus ça se confirme : cette première rencontre entre le thé bio “Winter In Love” et moi-même ne se déroule pas comme prévu. Il n’est pas comme ce que j’attendais, on m’en avait peint un portrait flatteur, et me voilà avec quelque chose qui n’y ressemble pas du tout…

Je suis déçue. Je regarde ma belle boîte de thé, et la met de côté.

lov-organic-winter-in-lov-thé-bio-avis-8

Mais comme je suis persévérante, le lendemain, je reprends ma belle boîte de thé, et me re-fais une tasse, dans l’espoir que le gout ai changé (espoir-espoir)… Mais c’est pareil : le gout est trop fort, trop lourd, surtout au niveau de l’amande (on dirait de l’amande amère). Bon, tant pis, je vais en rester là.

Et me contenter de mes thés et infusions bio achetées en Biocoop, qui me satisfont tout à fait : les Jardins de Gaia, j’adore cette gamme, présentée joliement, même s’ils n’ont pas d’aussi belles boîtes…

Par contre, en ce qui concerne la cuillère à thé et le mug, j’en suis satisfaite. Très haute couture le mug, on dirait du tricot ! J’ai donc fais dont de cette boîte à ma maman, dans l’espoir qu’il lui plaise (à ce jour, j’ai encore oublié de lui demander ce qu’elle en pensait).

About the author